Le FN remonté contre le film de Lucas Belvaux (Chez nous)

Le réalisateur Lucas Belvaux reste perplexe et ne comprend pas d’un clou la réaction du front National face à la sortie de son film (Chez nous), que le vice-président du front national monsieur Florian Philippot  qualifie d’anti-Front national. Le réalisateur avoue être stupéfait quant à la réaction de monsieur Philippot alors que ce dernier n’a même pas visualisé le film et n’a vu que la bande-annonce du film. Le numéro 2 du front national a jugé scandaleux qu’un film critiquant le front national sorte à deux mois de l’élection présidentielle.

http://www.hebdocine.com/wp-content/uploads/2017/01/cheznous.jpg
http://www.hebdocine.com/wp-content/uploads/2017/01/cheznous.jpg

Le cinéaste Belge Lucas Belvaux en se défendant explique que Phillipot n’a pas suivi le film, mais c’est juste arrêté sur la bande-annonce du film, donc cette polémique n’a pas lieu d’être. Le film en lui-même parle de l’histoire d’une infirmière à domicile vivant dans une ville du nord appelée Hénard , qui  va être côtoyée par des dirigeants d’un parti politique d’extrême droite appelé ( le bloc patriotique) ,ce parti politique est aux commandes d’une femme , le rôle dans le film est interprété par Catherine Jacob . Dans le fond, le film ne critique pas le front national, mais montre comment les gens s’engagent en politique, donc les propos critiques contre ce film venant de Florian Phillipot sont déplacés.

http://www.hebdocine.com/wp-content/uploads/2017/01/cheznous_anti-fn.jpg
http://www.hebdocine.com/wp-content/uploads/2017/01/cheznous_anti-fn.jpg

A propos, le cinéaste affirme  que son film  a été réalisé pour exprimer l’engagement politique des citoyens, c’est un film militant, pas une provocation contre le front national, dit-il.  Pour le cinéaste belge les accusations du vice-président du front national taxant le film (Chez nous) de scandaleux  et d’anti – front  national s’avèrent sans conséquences pour son film qui sort d’ailleurs le 22 février 2017, donc à deux mois de l’élection présidentielle française. Le maire de Hénin-Beaumont en la personne de Steeve Briois allant dans le même sens que phillipot en traitant le film du réalisateur belge de caricature, ce dernier ne comprend toujours pas comment ces deux acteurs politiques critiquent si sévèrement son film , il en reste fort ébahi .

- Advertisement -

Sur Hebdo Ciné

753
Près de deux ans après la sortie de Mad Max : Fury Road et suite à son succès, le réalisateur George Miller n’est pas prêt...

890
C’est avec sans grande surprise que ce 8e opus de la saga Fast and Furious a atteint la fin de la semaine dernière le...

1k
La récente sortie de la bande annonce de Thor : Ragnarok nous a dévoilé un premier aperçu du phénomène cinématographique que représentera ce troisième volet...

785
Nul n’est sans savoir la volonté des Studios Disney de retravailler en Live-Action les classiques qui ont fait leur succès. À l’instar de La...

500k
Le charme de James Bond fait tourner la tête de plusieurs femmes de la planète, même les criminelles et les espionnes. Les James Bond...

1.3k
Jeffrey Franklin, adolescent de 16 ans, a été retrouvé sans vie à son domicile de Mount Upton dans l'état de New York le 28...

921
Si la sortie officielle est prévue ce 24 avril prochain, Les Gardiens de la Galaxie 2 a été présenté à la presse et aux bloggeurs...

1.2k
Après de multiples changements de calendriers, la suite du film culte Avatar est enfin confirmée et devrait commencer son tournage à l’automne prochain. Grâce...